Gels - Glucides

    (4)
    ¨
    ¨
    ¨
    ¨
    ¨
    ¨
    ¨
    ¨
    ¨
    Aide
    Les caractéristiques principales pour bien choisir son gels - glucides
    Fermer
    Filtres
    Catégorie
    Marques
    Plus de Choix
    Goût
    Plus de Choix
    Conditionnement
    Forme
    Vegan
    Sport
    Plus de Choix
    Gamme
    Prix
    Valider
      Plus de produits (10 / 4)

    Qu'est ce qu'un gel énergétique ?


    Un gel énergétique est un allié de taille pour éviter les coups de pompes. Il s'agit d'une solution rapide et efficace pour fournir à votre corps l'énergie dont il a besoin. Complément alimentaire indispensable des sportifs d'endurance, il peut également être utilisé dans les sports de force (musculation, crosstraining, haltérophilie) notamment lors de séances particulièrement intenses. La plupart du temps, le gel énergétique se consomme pendant l'effort. Ensuite, au regard de vos besoins, on recommande 1 gel énergétique par heure de pratique. Lors d'épreuves longues comme le marathon, le triathlon ou l'ultra-trail, les gels énergétiques seront d'une grande aide pour vous alimenter à tout moment de la course.

    Dans l'idéal, un gel énergétique doit être composé de :
    - Glucides pour fournir de l'énergie aux muscles
    - Sodium afin de limiter la baisse du niveau plasmatique durant l'épreuve
    - Magnésium afin de réduire la fatigue et la survenue de crampes
    - Potassium pour maintenir un influx nerveux de qualité et palier à son déficit via la transpiration
    - Vitamines B
    - BCAA (acides aminés)
    - Antioxydants

    Certains fabricants intègrent de la caféine ou encore de vitamine C pour protéger les cellules contre le stress oxydatif. Dans tous les cas, un gel énergétique participe à réduire la fatigue, maintenir votre niveau de performance et préparer votre récupération.



    Gel énergétique ou boisson énergétique ?


    Gel ou boisson énergétique ne doivent pas s'opposer. En effet, ils sont complémentaires chez le sportif. La boisson énergétique est indispensable pour hydrater le sportif tout au long de l'épreuve. Le gel, quant à lui, offre une solution de facilité avec une texture plus ou moins liquide. Il est plus aisé de courir avec un gel dans la poche plutôt qu'un bidon de boisson énergétique. Le choix est donc parfois purement utile et personnel.

    En théorie, la boisson énergétique permet de satisfaire les besoins du sportif en termes de glucides, de nutriments ou encore d'hydratation. Cependant, selon le profil de l'épreuve, sa durée ou le nombre de ravitaillement, la boisson énergétique ne suffit pas et devra être complétée par des gels énergétiques.
    Les gels offrent une solution facile mais n'ont pas pour objectif de réhydrater le sportif. Par contre, ils permettent un coup de boost non négligeable. Gel et boisson énergétique font donc bon ménage et se complètent parfaitement bien au gré de votre épreuve. Pour les sportifs exigeants, nous vous invitons à lire la recette / composition de votre gel et boisson afin d'identifier le moment opportun et la quantité à apporter à votre organisme.
    Tandis que le gel est rapide et efficace, il n'offre pas le même profil qu'une boisson au niveau de l'hydratation ou encore en termes d'osmolarité pour votre confort digestif.



    Quand utiliser gel énergétique pour le sport ?


    Pendant l'effort est le meilleur moment pour utiliser un gel énergétique afin de bénéficier d'un apport glucidique. Or, certains sportifs en consomment également au départ de l'épreuve ou immédiatement après. Ceci révèle d'une stratégie personnelle qui leur semble pertinente pour repousser l'arrivée de la fatigue et préparer au mieux la récupération musculaire. En effet, le gel énergétique permettra de remonter rapidement vos stocks de glycogène, ce qui est bénéfique à plusieurs niveaux.

    Cependant, nous vous encourageons fortement à tester vos gels énergétiques à plusieurs reprises lors de vos entraînements. Chaque gel a sa propre composition. S'y habituer à l'entraînement permettra de limiter fortement les désagréments digestifs en compétition et certifier que vous tolérez bien le sirop de glucose. Il en est de même pour l'ensemble de votre matériel sportif. Les entraînements, en amont, servent de tests, afin de valider tel ou tel produit / tel ou tel complément alimentaire.



    Quand prendre gel énergétique ?


    Dans l'idéal, mieux vaut prévenir que guérir. De fait, la prise de gel énergétique doit être planifiée lors de votre course. Souvent, elle intervient 45 min à 1h après le début de l'épreuve. Néanmoins, au regard de l'effort, de l'intensité ou encore du dénivelé, vous pourrez vous adapter. A l'image de l'hydratation, il convient de prendre son gel énergétique avant que le besoin s'en fasse sentir c'est à dire avant la survenue d'une hypoglycémie. Durant votre épreuve, veillez à bien maîtriser le timing ainsi que le dosage pour éviter, en contre-partie, une hypoglycémie réactionnelle, d'où l'intérêt d'essayer ses compléments alimentaires à plusieurs reprises lors de ses entraînements. Bien utiliser, le gel énergétique est donc un atout important pour maintenir ses performances sportives durant l'épreuve. Léger, simple à transporter et facile à consommer, le gel d'effort cumule les avantages.

    LIRE PLUS